Vous êtes ici

Zoom sur l'Onagre !

FLEURS D’ONAGRE : QUEL SPECTACLE TOUS LES SOIRS !

  Ce sont des fleurs banales: elles poussent au bord des routes, sur les talus, et éventuellement dans mon jardin, et cette année devant ma porte, à la limite du goudron.
  De nouvelles fleurs s’ouvrent  inlassablement tous les soirs de juin à septembre, délicieusement parfumées, d’un jaune éclatant, attirant immédiatement abeilles et papillons. Au matin, elles sont encore ouvertes et resplendissantes et odorantes, puis  elles flétrissent en cours de journée et sont définitivement fanées le soir, mais c’est alors que des boutons laissent entrevoir un peu de pétale jaune: ce sont ceux qui vont s’ouvrir ce soir…
  Le miracle se produit juste après le coucher de soleil, et avant que ne tombe la nuit. Il faut être très patient : c’est une lente progression, qui peut durer une dizaine de minutes ou plus, et qui reste mystérieuse: on a l’impression d’une force cachée qui agit…


D’abord les sépales s’ouvrent, imperceptiblement, puis, d’un coup sec, s’écartent. Les pétales peuvent alors disposer de tout le volume dont ils ont besoin. Là aussi cela se fait progressivement jusqu’à ce que la fleur se retrouve totalement ouverte. On a l’impression d’une poussée intérieure qui vient du plus profond de la plante, d’un accouchement…
Et chaque soir, ce n’est pas un seul bouton qui devient fleur, mais selon la taille de la plante, sept ou huit ou dix ou plus…..

Impossible de se lasser de ce spectacle!

Et les onagres poussent partout et se ressèment toutes seules…