Vous êtes ici

Le jardinage biologique

DIFFERENTES FORMULES SONT PROPOSEES :

1) Mon jardin bio (programme complet sur 4 journées)

Cette formation s'adresse à ceux qui souhaitent acquérir une vision globale du jardinage biologique, comprenant bien sûr le potager, mais aussi les espaces naturels, les plantes ornementales et les fruitiers.

Elle est proposée en 4 journées réparties dans l'année aux périodes charnières de la gestion du jardin. Les modules sont complémentaires et anticipent à chaque fois les gestes et les travaux saisonniers, pour que chacun puisse ensuite les appliquer directement à titre personnel.

Chaque module de formation comprend des cours théoriques en salle et des travaux pratiques au sein d'une parcelle pédagogique.

 

Journée 1 - "Comprendre et concevoir son jardin bio" : c'est à l'automne que tout commence !

La vie du jardin : l'agriculture dite « conventionnelle » ne considère que la plante et ses besoins, le jardinage naturel, lui, prend en compte son environnement et voit le jardin comme un milieu vivant, équilibré, un biotope favorable à la biodiversité, respectueux des cycles naturels, accueillant les auxiliaires. Nous verrons comment les haies, mares, prairies naturelles, coins sauvages… peuvent attirer et abriter la faune et la flore qui aident le jardinier et nous apprendrons à mieux connaître cette faune et cette flore.

Un sol vivant : « c'est le sol qui fait la plante » - tout passe par le respect des différentes couches du sol et de la vie qui s'y déroule. Nous aborderons les notions de structures et la connaissance des différents types de sol, mais surtout de la présence de la microfaune et l'importance de l'humus : comment connaître et améliorer son sol, comment le travailler sans bouleverser son équilibre (outils et techniques).

L'agencement du potager : Pour qu'un jardin bio fonctionne, il est nécessaire d'apporter une attention particulière à son agencement, bien avant les premiers semis. Les différentes configurations de potager, les associations favorables et défavorables entre les végétaux, les principes de rotations, les familles de plantes, les catégories de légumes, etc., sont autant de notions à prendre en compte pour établir son plan de jardin.

  Les stagiaires qui le désirent peuvent venir avec un schéma et/ou les dimensions de leur jardin et en établiront le plan d'agencement, avec la documentation à leur disposition et les conseils de la formatrice.

 

Journée 2 - " Préparer son jardin"  : en hiver, protection et soin sont de rigueur

Protection et fertilisation du sol : en hiver, la poursuite de l'entretien du jardin est importante, c'est là que se joue la qualité des plantations du printemps. Le sol demande à être recouvert et enrichi, plusieurs méthodes sont à notre disposition : les engrais verts, les paillages, les broyats, les couches fertiles, les buttes de permaculture…

Connaissance des végétaux : la première journée nous a permis d'aborder les caractéristiques du milieu naturel, et ainsi de concevoir son jardin comme un biotope équilibré. La pratique biologique demande aussi une bonne connaissance du végétal, de ses cycles et de ses besoins, ainsi que son intégration dans un réseau, véritable tissu de relations entre les êtres vivants et leur environnement. Nous aborderons tous ces aspects pour chaque type de plantes : annuelle, vivace, herbacée, arbustive, potagère, ornementale...

Cultures et soins d'hiver  : Non seulement on soigne sa terre et on cultive encore des légumes en hiver, mais nombre de travaux importants se situent en cette saison : c'est le cas des plantations et de l'entretien des arbres et des arbustes (fruitiers et ornementaux). Ainsi, par exemple, la taille douce et les badigeonnages font partie de l'arsenal du bon jardinier.

 

Journée 3 - " Donner naissance à son jardin" : le printemps est là, au boulot !

Lancement des cultures : pour la mise en place des végétaux, nous ferons de la théorie, bien sûr, mais surtout de la pratique : la préparation du sol, les dates et les différentes techniques de semis, de repiquage et de plantations, l'influence lunaire...

Nutrition des plantes : l'agriculture intensive ne prend en compte les besoins de la plante qu'en termes de dosage d'engrais chimiques et de systèmes d'irrigation. Le jardinier bio sait à présent qu'il lui faut nourrir la vie du sol (qui nourrira la plante) et favoriser sa capacité de rétention en eau. Nous aborderons pour cela les préparations et les différents usages et dosages du compost, des extraits de plantes et autres produits naturels.

Gestion des cultures : la fin du printemps voit la prolifération des « mauvaises » herbes pour certaines cultures, et l'été fait apparaître les premières préoccupations en matière de tuteurage et d'ombrage, et surtout d'économie d'eau. Nous verrons comment le paillage en particulier répond à la plupart de ces préoccupations, avec certaines précautions d'emploi. Nous étudierons également les végétaux les mieux adaptés à la sécheresse et à la concurrence, ainsi que les voisinages les plus favorables.

 

Journée 4 - "Entretenir et faire fructifier son jardin" : l 'été pour enfin se reposer et regarder pousser…

Protection des plantes  : face aux maladies et aux ravageurs des végétaux, la prévention fait partie intrinsèque des fondamentaux du jardinage bio. Des moyens existent, nous en avons déjà vu la plupart : un jardin diversifié, accueillant pour les auxiliaires ; une utilisation maîtrisée des apports nutritifs ; des associations et des rotations judicieuses... Nous reprendrons l'application de ces concepts en faisant un lien précis avec les dégâts à éviter. Restent les cas où il faut pourvoir intervenir : après avoir fait le tour des principaux ravageurs et maladies, nous aborderons les pratiques de traitement respectueuses du vivant (extraits végétaux et autres produits biologiques...), dans quels cas et de quelles manières les appliquer.

Récolte et conservation : l'été et l'automne voient la récompense des travaux de l'année, c'est-à-dire les récoltes. En sus des méthodes de cueillette et de conservation, nous aborderons également la production de graines de qualité pour assurer les productions suivantes et les enjeux environnementaux d'une telle production.

 

 

2) Initiation à la permaculture (un atelier sur la journée) :

Apprendre à utiliser les synergies entre les plantes : culture sur buttes permanentes,économie d’interventions, végétaux adaptés...

Un peu de théorie en salle et beaucoup de travaux pratiques et d'échanges de connaissances !

 

3) Composter, soigner et entretenir le sol (un atelier sur la journée)

Destiné à ceux qui désirent mieux comprendre la vie des sols et connaître les recettes pour réussir et bien utiliser son compost au jardin, ainsi que d’autres techniques comme le BRF*, le paillage et les engrais verts.

Pourquoi composter : réduction des pollutions, enrichissement des sols et de la biodiversité

Les bases du compostage : déchets concernés, les processus, les décomposeurs,…

Comment composter : les bons mélanges, les différentes techniques, les indicateurs de bon fonctionnement, problèmes et remèdes

Comment utiliser le compost : reconnaître un compost fini, où, comment et en quelle quantité l’utiliser

Comment soigner et entretenir le sol : comprendre et favoriser la vie du sol (compost, mais aussi BRF, paillage, engrais verts...)

 

Tarifs et Calendrier:  nous consulter