Vous êtes ici

Le Jardin des Cerises

Existe depuis le printemps 2008

 

 
A partir de 2007, A Fleur de Pierre travaille sur le projet « Jardins Solidaires et Compostage Autonome au Pigeonnier-Barbejas » en partenariat avec l'association GESPER. Dans le quartier des Thermes, à Digne les Bains, au pied d'un cité HLM composée d'une vingtaine de bâtiments de quatre étages, regroupant 380 appartements, c'est un terrain de 2500 m², qui est mis à disposition par la municipalité : les deux associations oeuvrent à la mise en place d'un double projet :
  des jardins solidaires, probablement sous forme de parcelles individuelles (à l'image du fonctionnement des Phacélies), et de parcelles pédagogiques, s'adresseront aux résidants et aux établissements scolaires du quartier ;

•  une station de compostage permettra à tous les habitants du quartier de trier et d'apporter leurs déchets organiques (épluchures de légumes, restes de repas, papiers, marc de café...), et mettra ensuite à disposition de tous un compost de qualité, pour les jardiniers et même les particuliers qui possèdent des plantes vertes !

Durant l'hiver 2007-2008, une phase de sensibilisation a été réalisée auprès des habitants du quartier. En mars 2008, un groupe de « futurs jardiniers » s'est constitué.Le printemps est consacré au travail de cette équipe pour mettre au point le projet d'aménagement des jardins, dans le respect de la Charte de l'Association : valeurs d'échanges et de solidarité, méthodes culturales biologiques, respect du patrimoine... Il se fait quantité de décisions à prendre, depuis la taille des parcelles jusqu'à l'agencement des équipements collectifs.

 

Les Jardins se suivent et ne se ressemblent pas. L'histoire des Cerises montre qu'aucune aventure n'est reproductible à l'identique, qu'il faut se réinventer chaque fois. Quelle chance ! Bien sûr, ce que nous apprenons aux Phacélies nous est utile. Mais l'expérience des Cerises nous offre d'autres surprises, d'autres gageures.

C'est un quartier où tout le monde se connait peu ou prou, et où l'enjeu, finalement, c'est de se rencontrer autrement ... C'est un quartier où les habitudes sont déjà prises, et où une nouvelle histoire doit trouver sa place... C'est un quartier qui conjugue une vraie solidarité avec un tout aussi vrai potentiel de violence, et qui promet autant qu'il n'entrave.

 

C'est un Jardin qui a rencontré ses Jardiniers, tous motivés, tous volontaires, tous appliqués. Et ils ont eu bien du courage, ces jardiniers, qui ont dû commencer leurs cultures sur le tard, sans infrastructures vraiment installées, sans cabanon pour les outils, sans irrigation définitive. Ils sont vraiment nos Pionniers, nos Défricheurs, au propre comme au figuré, certains néophytes, d'autres plus expérimentés, et la plupart des parcelles ont vu naître de belles récoltes, soignées, prometteuses…

Mais ce n'est pas facile de passer de UN à PLUSIEURS ! Pas facile de partager – l'eau, les outils, les efforts… De se côtoyer, de se laisser des droits de passage, des tours de rôles, des parts égales… Pas facile d'oublier les conflits nés dans les cages d'escaliers, d'endosser d'autres rôles : devenir cojardiniers, en sus d'être colocataires Ainsi faut-il apaiser les tiraillements, non pas avec les voisins, mais entre voisins. Et ce sont bien l'envie de pérenniser le jardin, la nécessité d'être ensemble pour cela, et la fierté d'y parvenir, qui peuvent y contribuer. Et d'un coup, l'essence-même du projet se rappelle à nous : la convivialité, le vivre-ensemble, l'invention de nouveaux liens...

 
Le résultat est là  : 17 parcelles de 70 m², une station de compostage collectif, un jardin pédagogique, un cabanon et l'outillage pour tous, un espace de convivialité, table, bancs, des plantes ornementales, aromatiques, médicinales etc... D'autres aménagements se feront encore, des plantations fruitières, de l'ombrage, de la cuisine solaire, de l'irrigation un peu plus performante, d'autres encore.

C'est un jardin encore en mouvance, en devenir. Les voisins, les écoliers, les visiteurs, tous passent par là et apprécient la progression.

Et c'est déjà un jardin pour faire la fête. Deux éditions, mai 2009 et mai 2010, des "Jardins en Fête" ont mobilisé tous les adhérents de l'association et pas seulement ceux des Cerises, car c'est aussi l'occasion pour tous les jardiniers d'A Fleur de Pierre de se rencontrer et d'agir ensemble. Un week-end entier pour ouvrir le jardin aux Dignois, organiser des animations, des spectacles, un troc de plantes, des ateliers, une buvette, de la musique..., et parler jardinage biologique et solidarité.

Bien décidés à recommencer tous les ans  !

Le jardin des Cerises acceuille pour le plaisir de tous un superbe four à pain en terre crue qui a été réalisé lors de Jardin en Fête #2013 avec ANNE JOLY de l'Association "Ouvert et Durable":

  • Adresse : Quartier du Pigeonnier-Barbejas, (en face de l'école "Le Pigeonnier"), 04000 Digne